Pékin 2000

Enfin l’Asie, La Chine avec toute sa culture, son peuple d’une extrème gentillesse, très hospitalier… que de tristesse au fond de leurs yeux, que de misère, et de souffrance pour tous.

Mais toujours souriant, malgré leur quotidien. Les jeux Olympiques se préparent.

Le départ place tienamem, fabuleux. Et, pour la première fois dans un marathon international, je suis devant avec les élites !

Mais n’allez pas croire que cela soit un avantage, car sur le départ vous avez tous les coureurs pour l’ensemble des distances : le 5, 10, le semi et le marathon.Alors, attention la bousculade.

Un parcours très particulier, en majeure partie sur un réseau d’autoroutes tout autour de la ville. Assez particulier, mais riche en émotions.

Et, curieusement, ce marathon que j’avait très mal préparé pour diverses raisons, reste à aujourd’hui mon meilleur chrono : 3h13.

Lisez aussi :